Le Fer | Homéopathie | Phytothérapie | Homeogum

Le Fer est un Oligo-élément indispensable pour notre santé car il assure le transport, la distribution de l’oxygène dans le sang et la formation des globules rouges.

Une carence ou une surexposition à divers éléments a des effets notables sur la santé humaine.

Le Fer est un élément essentiel pour presque tous les organismes vivants, car il participe à une grande variété de processus métaboliques.

Mais l’organisme ne le synthétise pas et il doit donc être trouvé dans l’alimentation ou dans la supplémentation.

Son numéro atomique ? 26 !

Un peu d’histoire

Depuis les temps anciens, l’homme a reconnu le rôle particulier du Fer dans la santé et la maladie.

Les Égyptiens, les hindous, les Grecs et les Romains l’ont utilisé à des fins médicinales.

Au cours du 17 e siècle, le Fer a été utilisé pour traiter la chlorose (maladie des plantes qui se caractérise par une décoloration et un jaunissement des feuilles), une affection résultant souvent de la carence en fer, mais ce n’est qu’en 1932 que l’importance du fer a finalement été établie par la preuve que le Fer inorganique était nécessaire à la synthèse de l’hémoglobine.

Pendant de nombreuses années, l’intérêt nutritionnel pour le fer s’est concentré sur son rôle dans la formation de l’hémoglobine et le transport de l’oxygène.

Savez-vous que ?

Nous avons 3 à 4 g de Fer dans les globules rouges.

Le reste est stocké dans le foie, la rate et la moelle osseuse.

La forme sous laquelle le Fer est stocké dans notre organisme est dénommée ferritine ; celle-ci peut être mesurée par un test sanguin.

La majeure partie du Fer nécessaire à la fabrication quotidienne de l’hémoglobine provient du recyclage de vieux globules rouges…

À partir de l’adolescence, les besoins quotidiens en Fer d’une femme augmentent. 

Les femmes ont besoin de plus de Fer (les règles ou menstruations), les Végétariens, les Végétaliens, les Vegans (ils ne mangent pas de viande) car elles perdent du sang tous les mois pendant leurs règles. 

C’est pourquoi les femmes âgées de 19 à 50 ans doivent prendre 18 mg de Fer par jour, alors que les hommes du même âge peuvent s’en tirer avec seulement 8 mg.

Pour quoi faire ?

Le Fer s‘associe à des protéines pour produire l’hémoglobine, une protéine présente dans les globules rouges du sang et qui permet de transporter l’oxygène des poumons dans les différents tissus de l’organisme.

L’hémoglobine représente environ les deux tiers du fer contenu dans l’organisme. 

Si vous n’avez pas assez de Fer, votre corps ne peut pas produire suffisamment de globules rouges sains et porteurs d’oxygène.

Chaque cellule du corps a besoin de Fer et un manque de globules rouges entraîne une anémie.

Le Fer est donc l’un des minéraux (oligo-élément) les plus vitaux.

Indispensable au bon fonctionnement de nombreux enzymes,  il joue un rôle important dans la réponse immunitaire anti-infectieuse, la régulation de la température interne, la tolérance de l’organisme à l’effort.

Si le corps ne reçoit pas suffisamment d’oxygène, la fatigue va s’installer.

Bien gérer son niveau de Fer signifie éliminer la fatigue. 

Cet épuisement peut affecter tout, de la fonction cérébrale, à la capacité du système immunitaire à combattre les infections. 

Une carence sévère en Fer chez une femme enceinte peut augmenter le risque d’une naissance prématurée.

Le Fer est également nécessaire pour maintenir la santé des cellules, de la peau, des cheveux, des cheveux et des ongles.

Il aide à convertir les aliments en énergie.

Ses usages traditionnels

Il est utilisé pour :

  • Lutter contre la fatigue
  • Lutter contre l’anémie
  • Aider aux efforts physique et mental

Des études ? Oui !

Dans une série d’études préliminaires portant sur les données génétiques de plus de 500 000 personnes, une équipe de scientifiques internationaux, dirigée par l’Imperial College London, a exploré le rôle que le Fer joue dans plus de 900 maladies.

Les résultats révèlent que non seulement des taux de fer naturellement élevés, associés à un risque plus faible de taux de cholestérol élevé, sont également réduits, mais ils réduisent également le risque de brûlure des artères accompagnée d’une accumulation de corps gras.

Cependant, obtenir la bonne quantité de Fer dans le corps est un équilibre fin : trop peu de Fer peut conduire à l’anémie, mais trop de Fer peut mener à une série de problèmes, y compris des dommages au foie.

Quant au statut en Fer de la femme au moment de la conception, il est important pour une grossesse en bonne santé.

Malgré les modifications physiologiques de la mère qui améliorent l’absorption du Fer, de nombreuses femmes développent une carence en Fer ou une anémie en Fer pendant la grossesse. 

L’Organisation Mondiale de la Santé estime que la prévalence mondiale de l’anémie chez les femmes enceintes est de 42%; la prévalence de l’anémie est beaucoup plus élevée dans les pays moins développés que dans les pays industrialisés, près de 90% de ces femmes anémiques vivant en Afrique ou en Asie.

L’anémie ferriprive sévère a été associée à un risque accru de décès maternel et à un risque accru de nourrissons de faible poids à la naissance (<2 500 grammes), d’accouchement prématuré et de mortalité périnatale.

A quoi sert le Fer dans le produit homéopatique Energy Blood : Au transport et à la distribution de l'oxygène dans le sang

Nous sommes très attentifs à la qualité des produits naturels qui donne des résultats indéniables dans nos pastilles Homéopathiques.

Le Fer est un minéral ou un oligo-élément indispensable à la formation des cellules souches et qui assure le transport ainsi que la distribution de l’oxygène dans le sang.

La forme utilisée la mieux assimilée par l’organisme humain est le Gluconate de Fer par rapport au Sulfate de Fer.

LE FER ENTRE DANS LA PRODUCTION DE MOELLE OSSEUSE : Les cellules du sang sont produites dans les tissus spongieux des os de la moelle osseuse. Elle permet le processus de transformation du sang. (hématopoïèse)

Lors de grosses fatigues menstruelles, les femmes oublient fréquemment qu’un manque de Fer est à l’origine de cet état.

Également, à partir de 50 ans, un manque en Fer peut être le signe de micro-saignements internes liés à des polypes ou à une gastrite.

Les végétaliens et végétariens subissent souvent un manque de Fer dans leurs organismes et doivent se supplémenter pour éviter les carences.

Souvent utilisé en complément alimentaire, la qualité de notre Fer apporte des « Plus » aux résultats des principes actifs de notre traitement homéopathique

Nous en parlons dans l’onglet « Rôle de ce produit naturel dans pathologie du sang »

Quelles sont les vertus du Fer dans le traitement homéopathique : Anémie & Fatigue

Le Gluconate de Fer est la meilleure forme assimilable.

Ainsi, le Laboratoire HOMEOGUM a formulé son produit Energy Blood avec 37,5 mg de Fer en prise journalière.

LE FER CONTRE L’ANÉMIE, LES FATIGUES QUOTIDIENNES et LES ÉTATS PRE-LEUCÉMIQUES

UN « AMI » DES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

Rôle de ce produit naturel dans la Pathologies du sang : Vous allez être surpris !

En attachant une attention toute particulière à la qualité de nos produits naturels, composants de notre pastille en homéopathie, ci-dessous quelque exemple du rôle du Fer et de notre pastille de Gomme Arabique sur les pathologies du sang :

  • Aplasie médullaire
  • Leucélies
  • Lymphomes
  • Myolome
  • Drépanocytose et Thalassémie
  • Hémophilie
  • Déficits immunitaires
  • Syndromes myélodysplasiques

Les syndromes MYÉLODYSPLASIQUES (SMD)

Ils se caractérisent souvent par une anémie et un manque de globules rouges.

L’anémie peut passer d’un état de fatigue à une leucémie déclarée. Car elle est souvent multifactorielle et peut révéler des problèmes sous-jacents comme certains cancers.

Les symptômes de l’anémie

Ils se manifestent principalement par de la fatigue, une baisse des performances intellectuelles et de l’immunité.

Les syndromes MYÉLODYSPLASIQUES sont des maladies de la moelle osseuse définies par une érythropoïèse non fonctionnelle allant jusqu’à la leucémie.

En effet, les symptômes sont une destruction ou une production anormale et importante des hématies ou globules rouges.

Ainsi, les facteurs déclenchant sont la radiothérapie, la fumée de cigarette, la chimiothérapie, les radiations et autres pollutions.

Triple action du Fer : Division, Distinction & Croissance dans la division cellulaire

Le Fer transmis par l’alimentation est moins bien assimilé que pris directement en complément surtout en homéopathie et phytothérapie. Notamment chez la femme en âge de procréer, allaitantes ou à cause des pertes menstruelles.

Il participe à la métabolisation énergétique des protéines musculaires et à la respiration pour fixer l’oxygène.

En outre, il permet aussi une meilleure division, distinction et croissance dans la division cellulaire.

Composants homéopathie