Le Ginkgo Biloba est un mystère depuis 2600 ans avant notre ère !

Les actions des feuilles de cet arbre restent demeurent inexplicables par certaines de ses substances.

Les Ginkgoaceae appartiennent à la classe des Ginkgophytes, une classe qui fait le lien entre les fougères et les angiospermes (plantes à fleurs).

Ils sont considérés comme des arbres exceptionnels par leur âge, leurs dimensions, leurs formes, leur passé.

Les Européens ont d’abord trouvé le Ginkgo Biloba au Japon et l’ont importé au XVIIIe siècle aux Pays-Bas. 

Un peu d’histoire

Le Ginkgo est l’une des espèces d’arbres les plus anciennes au monde puisque l’on peut en retracer l’existence à plus de 250 millions d’années, avant l’apparition des dinosaures.

Il est apparu au Carbonifère et pendant le Jurassique, les arbres de Ginkgo étaient très répandus en Asie.

Il a été décrit pour la première fois par un botaniste allemand qui séjournait au Japon, dans son livre « Amoenitatum exoticarum (1712).

On dit que certains arbres en Chine ont plus de 2 500 ans.

Le Ginkgo (chinois « Ginkyo » signifiant « argent abricot »), a survécu à la fin du crétacé lorsque les dinosaures ont disparu.

C’est la raison pour laquelle, en 1859, Charles Darwin l’a qualifié de fossile vivant.

Sauvage en Chine, il est religieux depuis la nuit des temps, planté près des pagodes bouddhistes.

Dès le 11ème siècle (sous la dynastie Song), le Ginkgo était mentionné dans la littérature chinoise par le poète Ou-Yang Xiu. 

S’il a disparu d’Europe il y a 3 millions d’années, aujourd’hui, le Ginkgo orne de nombreuses rues et parcs des grandes villes (5 % des arbres de Paris sont des Ginkgo Biloba) en raison de sa résistance à la pollution et du caractère ornemental de ses feuilles, surtout à l’automne où il arbore un superbe feuillage jaune doré, d’où son autre surnom, « arbre aux mille écus ».

Savez-vous que ?

Depuis qu’un riche amateur de Montpellier en a acquis un pied, en 1788, pour la somme, extravagante alors, de quarante écus, le Ginkgo Biloba est surnommé, « arbre aux 40 écus ».  Il s’appelle également « arbre des pagodes ».

Il existe des arbres Ginkgo mâles dont les inflorescences sont des chatons très pollinifères et des individus femelles qui produisent des ovules jaunes, de la taille d’une mirabelle, et qui, lorsqu’ils tombent à terre une fois mûrs, dégagent une très forte odeur

Pour quoi faire ?

Le Ginkgo Biloba peut offrir une gamme d’avantages pour la santé, notamment l’amélioration de la fonction cognitive. 

Il contient des taux élevés de flavonoïdes et de terpénoïdes, connus pour leurs effets antioxydants puissants qui protègent en anti-inflammatoire des dommages des cellules oxydatives causés par les radicaux libres des particules hautement réactives produites dans le corps lors de fonctions métaboliques normales, telles que la conversion des aliments en énergie ou la détoxification

De cette façon, on pense que les antioxydants aident à réduire le risque de cancer.

Ses usages traditionnels ?

Il est utilisé pour :

  • Aider à combattre l’inflammation
  • Améliorer la santé cardiaque
  • Réduire l’anxiété, le stress
  • Améliorer la fonction cérébrale
  • Aider à traiter la dépression
  • Améliore la circulation sanguine et lymphatique

Il est traditionnellement utilisé en cas de troubles de la mémoire, pour booster les capacités cérébrales.

Des études ? Oui !

Des années de recherche sur des animaux et sur des éprouvettes montrent que l’extrait de Ginkgo peut réduire les marqueurs de l’inflammation dans les cellules humaines et animales dans divers états pathologiques

Dans une étude, 170 personnes présentant une anxiété généralisée ont été traitées avec du Ginkgo ou un placebo. 

Le groupe traité avec la plus forte dose de Ginkgo a signalé une réduction de ses symptômes d’anxiété supérieure de 45% par rapport au groupe placebo.

Certaines recherches indiquent que le Ginkgo pourrait atténuer les symptômes de l’asthme et d’autres maladies respiratoires inflammatoires telles que la BPCO.

Ceci est attribué aux composés anti-inflammatoires présents dans le Ginkgo, qui pourraient permettre une réduction de l’inflammation des voies respiratoires.

Certaines recherches indiquent que le Ginkgo pourrait atténuer les symptômes de l’asthme et d’autres maladies respiratoires inflammatoires telles que la BPCO.

Ceci est attribué aux composés anti-inflammatoires présents dans le Ginkgo, qui pourraient permettre une réduction de l’inflammation des voies respiratoires et une capacité pulmonaire accrue. 

Très peu de recherches ont examiné le rapport entre le Ginkgo et la santé visuelle et oculaire

Cependant, les premiers résultats sur ce point sont prometteurs.

Bon nombre de ces résultats positifs semblent être liés à une augmentation du débit sanguin dans les yeux.

A quoi sert le Ginkgo dans le produit homéopathique Immunim Vital : Renforcement du système immunitaire

Nous sommes très attentifs à la qualité des produits naturels qui donne des résultats indéniables dans nos pastilles Homéopathiques.

Le Ginkgo Biloba favorise le renforcement de votre système immunitaire et protège vos cellules par son action d’anti-oxydant.

Quelles sont les vertus du Ginkgo Biloba dans le traitement homéopathique : Redonner vie à vos cellules

Le Ginkgo Biloba redonne vie à vos cellules.

L’utilisation de ce produit naturel en homéopathie et phytothérapie va vous surprendre.

Le Gingko Biloba agit en profondeur sur vos organes digestifs ainsi que sur vos cellules avec des répercussions sur de nombreux symptômes et maladies

Rôle de ce produit naturel dans votre corps : Vous allez être surpris !

Le Gingko Biloba présent dans notre pastille homeopathie HOMEOGUM, agit sur les organes digestifs les plus importants :

Le Ginkgo Biloba renforce le métabolisme de l’estomac, des reins, du foie et des intestins.

En effet, ce produit naturel homeopathique permet à votre organisme d’améliorer l’assimilation des oligo-éléments et le travail des plantes avec lesquelles on l’associe.

Le Ginkgo va aussi agir sur la diminution de la douleur et de la somnolence après les repas.

Mais son rôle ne s’arrête pas là, il va être un acteur important sur les inflammations intestinales, l’acidité corporelle et les bactéries endogène malveillantes.

Les actions du Ginkgo Biloba : Favorise la micro-circulation et l'irrigation des cellules

Le Ginkgo Biloba dans notre pastille Homeopathie HOMEOGUM agit sur :

  • L’arthrose

Il protège contre “la mort ” des cellules.

L’arthrose, contrairement aux idées reçues, ne détruit pas le cartilage mais les tissus.

Ces tissus ne reçoivent pas une bonne irrigation sanguine sur les plus petits vaisseaux sanguins.

  • La Sclérose En Plaque et nerf trijumeau

Il empêche la perte progressive de la myéline.

Ainsi, il s’agit de la couche protectrice entourant les neurones dans les cas de sclérose en plaques et d’altération du nerf trijumeau.

  • Les maladies dégénératives et auto-immune

En Europe et notamment en Allemagne, l’extrait de Ginkgo Biloba fait partie des médicaments sur ordonnance les plus prescrits pour traiter l’insuffisance circulatoire cérébrale.

Notamment pour retarder la progression de démence, sénilité de la maladie d’Alzheimer et atténuer les troubles de confusion, de la mémoire, de la concentration, liés au déclin des fonctions cognitives. (Un gramme d’extrait standardisé/concentré correspond à cinquante grammes de feuilles)

Il stimule et augmente la sécrétion de la synthèse de Dopamine, neurotransmetteur dans le cerveau.

Il est également efficace dans la polychondrite atrophiante ; cette affection combine certaines lésions oculaires avec la dégénérescence et disparition des cartilages.

Il possède d’autres vertus :

Agit sur la cellulite

L’action combinatoire des vaisseaux sanguins et micro-capillaires élargis et désenflammés offre une solution Anticellulite. Elle stimule la Lipolyse localisée. C’est-à-dire la destruction de la graisse localisée.

Le Ginkgo améliore la circulation en élargissant les micro-capillaires tout en renforçant la paroi des vaisseaux.

Cette double action est idéale pour stimuler la lipolyse localisée et pour traiter la cellulite.

En plus d’offrir une grande variété de bénéfices anti-âge, il est aussi efficace pour combattre la chute des cheveux et réduire l’apparence des cernes.

Agit sur la calvitie, Cheveux et ongles

Le Ginkgo Biloba est un vasculoprotecteur.

Il augmente la résistance des petits vaisseaux sanguins.

Notamment pour ralentir et combattre la chute des cheveux en augmentant le cycle de croissance du follicule dans sa production. 

Quand le follicule producteur n’est plus irrigué, la production de cheveux s’arrête définitivement.

Agit sur Le purpura de Henoch-Schoenlein

Cette affection touche l’enfant dès l’âge de 5 ans.

Elle provoque une inflammation (vasculite), des éruptions et rougeurs notamment aux niveaux articulaires accompagnés de gonflements et de douleurs.

Dans ces cas précis, son action vasculoprotectrice et veinolymphotonique favorise la vascularisation des micros capillaires enflammés.

Le Ginkgo Biloba rétablit les anticorps du système immunitaire ; c’est-à-dire les immunoglobulines A (IgA) ne « répondant » plus et « attaquant » les petits vaisseaux et capillaires dans la peau, le tube digestif, les articulations, les reins.

Plus rarement les testicules et le système nerveux central.

Agit sur l’immunité et rayonnement

Le Ginkgo Biloba est surtout un immuno-stimulant vital .

En effet, les extraits standardisés ont été d’une action incroyablement positive pour réduire la toxicité de certains médicaments.

Par exemple, les « anti-cancer » comme la Doxorubicine et l’iode Radioactif dans le cas d’hyperthyroïdie.

Des excès « médicamenteux » provoquent une pollution hépatique (foie) lors de prise importantes et soutenues de chimies médicamenteuses.

Ainsi, cet excès porte le nom scientifique de « iatrogénèse » c’est-à-dire l’effet inverse de la guérison.

A ce jour, une nouvelle étude clinique prouve l’efficacité du Ginkgo Biloba sur le rayonnement des téléphones cellulaires.

Il préserve l’activité antioxydante des enzymes dans le tissu cérébral. En résumé, il préserve aussi votre cerveau de l’agression des rayonnements électriques quotidiens

Composants homéopathie